Logo Edgar écrit en lettres majuscules
[wpml_language_selector_widget]

L’image de marque des Olympiques

Élément central de la marque des Olympiques, les anneaux olympiques colorés (bleu, noir, rouge, jaune, vert) sont installés devant le bâtiment moderne du Comité International Olympique (CIO) à Lausanne, Suisse, symbolisant l'unité et la diversité des continents.

Pour marquer le décompte final avant le coup d’envoi des Jeux Olympiques de Paris 2024, Gabriel Parent-Nadon, associé et directeur de création chez Agence Edgar, s’est joint à l’émission « C’est encore mieux l’après-midi » sur ICI Radio-Canada Première pour discuter de l’importance de l’image de marque des Olympiques. Chaque édition des Jeux Olympiques attire des millions de spectateurs du monde entier. Les exploits sportifs et l’esprit de compétition les fascinent. Toutefois, un aspect souvent négligé mais crucial des Jeux mérite une attention particulière : l’image de marque et les symboles qui les représentent.

Les cinq anneaux olympiques : symboles des continents

Origine et signification des anneaux

Les cinq anneaux olympiques sont l’un des symboles les plus reconnaissables au monde. Pierre de Coubertin, souvent décrit comme le père des Jeux Olympiques modernes, a imaginé ces anneaux. Ces anneaux entrelacés représentent les cinq continents habités : l’Afrique, l’Amérique, l’Asie, l’Europe et l’Océanie. Les couleurs des anneaux sont bleu, noir, rouge, jaune et vert, ainsi que le blanc du fond. Elles ont été choisies car elles incluent les couleurs de tous les drapeaux nationaux à l’époque.

Le drapeau olympique blanc arborant les anneaux olympiques colorés (bleu, noir, rouge, jaune, vert) flotte devant un bâtiment moderne.
Le drapeau olympique, symbole universel des Jeux Olympiques, flottant fièrement devant le siège du CIO à Lausanne, Suisse. Crédit photo : Roninnw/Shutterstock

Les différentes interprétations des couleurs

Certaines interprétations associent chaque couleur des anneaux olympiques à un continent spécifique. Le vert représente l’Océanie, le noir représente l’Afrique, le jaune représente l’Asie, le bleu représente l’Europe, et le rouge représente l’Amérique. Cependant, selon le Comité International Olympique (CIO), ces couleurs signifient avant tout l’universalité de l’Olympisme.

Évolution des anneaux olympiques

Depuis leur création, les anneaux olympiques ont connu plusieurs itérations en termes de couleurs, d’épaisseur des anneaux et d’espace aux jonctions. La version actuelle, adoptée en 2010, est sans espaces blancs entre les anneaux, revenant au dessin original de Coubertin. Les anneaux olympiques sont un symbole de l’unité des cinq continents. Ils sont aussi une source d’inspiration pour de nombreux athlètes. Beaucoup choisissent de se faire tatouer ce symbole après les Jeux.

Trois versions des anneaux olympiques montrant leur évolution : de 1913 à 1986, de 1986 à 2010, et de 2010 à aujourd'hui. Les anneaux colorés bleu, noir, rouge, jaune et vert représentent l'unité et la diversité des continents.
L’évolution des anneaux olympiques de 1913 à aujourd’hui : de gauche à droite, les versions de 1913 à 1986, de 1986 à 2010, et de 2010 à aujourd’hui.

Le CIO contrôle très strictement l’utilisation des anneaux olympiques et limite leur usage. À son inauguration en 2015, la Maison olympique à Montréal était unique en dehors de Lausanne. C’était le seul endroit où les anneaux olympiques sont installés en permanence.

Un athlète portant une serviette sur la tête montre un tatouage des anneaux olympiques sur son bras.
Tom Daley, plongeur olympique britannique, exhibe fièrement son tatouage des anneaux olympiques sur son bras, symbole de sa participation aux Jeux. Crédit photo : CIO

Autres éléments de la marque des Olympiques

La nouvelle image de marque du Comité International Olympique

En septembre 2022, le CIO a dévoilé une marque complète pour les Olympiques. Elle a été développée par la firme canadienne Hulse & Durrell, qui entretient une relation étroite avec le CIO. Le but était de créer une identité cohérente pour tous les supports et canaux. Cela incluait une palette de couleurs, des typographies, des icônes, des illustrations et un système graphique complet. Cette initiative vise à élargir la reconnaissance de la marque olympique et à unifier visuellement tous les aspects des Jeux Olympiques.

Extraits du guide de style de la marque olympique, montrant les directives de couleur, de typographie, de construction du logo et d'éléments graphiques.
Extraits du guide de style de la marque olympique, développé par Hulse & Durrell, détaillant les directives de couleur, de typographie et d’éléments graphiques pour une identité visuelle cohérente. Crédit photo : CIO

Les logos des villes hôtes

Malgré cette identité globale, chaque ville hôte continue de développer sa propre identité visuelle pour les Jeux. Concevoir le logo pour les Olympiques est un processus complexe, dévoilé généralement quatre à cinq ans avant les Jeux. Le logo doit représenter la ville et le pays hôte, ainsi que l’esprit olympique en général. Il est utilisé de multiples façons : sur les chaînes de télévision, les pièces de monnaie, les broderies, les enseignes, etc. Le logo est souvent le point de départ pour d’autres éléments graphiques des Jeux, tels que les pictogrammes, les mascottes, les motifs et les textures.

Des exemples marquants de logos olympiques

Le logo des Olympiques de Mexico 1968

Le logo des Jeux Olympiques de Mexico 1968 est particulièrement remarquable pour son intégration des anneaux olympiques dans l’année « 68 », créant une image très moderne. Ce logo a été conçu par Lance Wyman, un designer originaire de New York. Il est imprégné de la culture mexicaine, ce qui lui donne une signification et une identité uniques.

Logo des Jeux Olympiques de Mexico 1968, avec des lignes noires entrelacées formant les lettres "Mexico 68" et intégrant les anneaux olympiques colorés.
Le logo emblématique des Jeux Olympiques de Mexico 1968, conçu par Lance Wyman, intégrant les anneaux olympiques dans un design moderne et imprégné de la culture mexicaine.

La marque des Olympiques de Montréal 1976

Le logo des Jeux Olympiques de Montréal en 1976, créé par Georges Huel, est un autre exemple emblématique. Huel a également conçu le logo de la Ville de Montréal. Le logo olympique de Montréal intègre les anneaux olympiques surmontés d’un podium, représentant la lettre « M ». Le logo symbolise également la piste d’athlétisme, point névralgique des Jeux. Ce logo résonne encore aujourd’hui, des décennies après les Jeux.

Logo des Jeux Olympiques de Montréal 1976, en rouge, représentant les anneaux olympiques stylisés surmontés de formes rappelant un podium et la lettre "M".
Le logo des Jeux Olympiques de Montréal 1976, conçu par Georges Huel, intégrant les anneaux olympiques et symbolisant un podium surmonté de la lettre « M ».

La conservation de l’héritage visuel de la marque des Olympiques

Le travail de Hulse & Durrell

La firme Hulse & Durrell a entrepris un travail colossal en renumérisant tous les logos des Jeux Olympiques modernes. Leur objectif était de les reproduire le plus fidèlement possible avec les bonnes couleurs et les bonnes proportions. Ils ont répertorié ce travail dans un document impressionnant, assurant ainsi la conservation et la transmission de l’héritage visuel des Jeux Olympiques pour les générations futures.

Comparaison entre les versions incorrectes et correctes du logo des Jeux Olympiques d'Innsbruck 1964. La version incorrecte présente des anneaux avec une épaisseur et des couleurs inexactes, ainsi qu'une typographie trop lourde. La version correcte montre des anneaux avec les poids et les couleurs appropriés, et une typographie authentique et précise.
Comparaison entre les versions incorrectes (à gauche) et correctes (à droite) du logo des Jeux Olympiques d’Innsbruck 1964, illustrant les ajustements apportés pour une représentation fidèle et authentique. Crédit photo : CIO

Conclusion sur l’image de marque des Olympiques

L’image de marque des Jeux Olympiques est un élément central de leur identité et de leur universalité. De la création des cinq anneaux par Pierre de Coubertin à l’évolution des logos des villes hôtes, chaque élément contribue à l’unité et à la reconnaissance globale des Jeux. Alors que les Jeux de Paris 2024 approchent, il est fascinant de réfléchir à l’impact et à l’évolution de ces symboles emblématiques. La collaboration entre le CIO et des agences de design comme Hulse & Durrell assure que l’héritage visuel des Olympiques continue de briller, célébrant l’excellence, l’amitié et le respect qui définissent l’esprit olympique.

Cliquez ici pour écouter la chronique complète de Gabriel

Publié initialement le juin 6 2024.
Dernière mise à jour le juin 10 2024.
Catérogie(s) :ChroniqueImage de marque

N'oubliez pas de partager cette publication !